Publié dans Editions Rue de Sèvres

Aliénor Mandragore Tome 1 Merlin est mort, vive Merlin ! de Séverine Gauthier et Thomas Labourot

Titre : Aliénor Mandragore, Merlin est mort, vive Merlin !

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Séverine Gauthier et Thomas Labourot

Editions : Rue de Sèvres

60 Pages

12€


« La légende dit qu’au moment où l’on déterre une racine de mandragore,
elle pousse un cri si puissant qu’il tue le premier être vivant qui l’entend. » Dans la paisible forêt de Brocéliande, la jeune Aliénor suit l’enseignement druidique de son père Merlin, jusqu’au jour où l’enchanteur est tué, terrassé par le terrible cri d’une racine de mandragore. Mais Merlin n’entend pas rester mort bien longtemps. Aliénor pourra-t-elle le tirer d’affaire ?


Cet album est plein d’humour ! Déjà la couverture est attirante et le résumé est très comique, de quoi donner très envie de se plonger dans ce livre.

Aliénor est une jeune fille qui suit l’enseignement de son père, le célèbre Merlin. Un Lundi, jour des champignons, Merlin se fera tuer par une mandragore découverte par Aliénor mais il ne compte pas rester mort bien longtemps. Aliénor va devoir s’armer de courage et d’intelligence pour apprendre au côté de Morgane, la fée ennemie de son père, qui est pourtant la seule capable de le ramener à la vie. Arrivera-t-elle à faire ressusciter son père ? A-t-elle un don pour détecter les mandragores qui sont pourtant rare ?

J’ai énormément ri pendant ma lecture ! Franchement, je ne pensais pas autant aimer. Nous faisons la connaissance des personnages au début du livre afin de mieux se plonger dans l’histoire sans se soucier d’apprendre les personnages durant notre lecture.

Les illustrations ne sont pas aussi belles que j’aurais espéré, j’ai connu mieux on va dire mais ça reste très plaisant à regarder et à lire. Je connaissais déjà l’auteur et j’ai aussi beaucoup aimé retrouver son style dans ce livre.

La fin est juste très comique, on se dit que finalement tout ce que cette pauvre Aliénor aura fait pour son père n’aura presque servie à rien ce qui donne très envie de se jeter sur la suite. Nous avons le droit à quelques pages comme un journal avec une interview d’un des personnages de l’histoire, une recette, des renseignements sur des lieux…

Je ne m’attendais pas à ce que cet album soit si complet et c’était un réel plaisir de le lire.

En bref, un album avec beaucoup d’humour que beaucoup aimeront !

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Rue de Sèvres

Le château des étoiles Tome 1 1869 : La Conquête de l’espace de Alex Alice

Titre : Le château des étoiles, 1869 : La Conquête de l’espace

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Alex Alice

Editions : Rue de Sèvres

63 Pages

14€


Et si la conquête de l’espace avait un siècle d’avance ? 1868. Au seuil d’une incroyable découverte à bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l’espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé… Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C’est là, à l’ombre d’un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d’un engin spatial de cuivre et de bois qui s’apprête à changer le cours de l’histoire….


Je trouve la couverture de cette album vraiment magnifique ! Ces couleurs et ces détails font un ensemble très beau. Le résumé m’a intrigué et j’avoue avoir eu un peu peur de ne rien comprendre.

Séraphin va perdre sa mère qui est partie chercher l’Éther dans le ciel, un aller sans retour… En grandissant, il ne pense qu’à sa mère et à l’Éther mais même à l’école, ils ne comprennent pas Séraphin. Son père est invité à venir au château du Roi Ludwig car on a retrouvé le carnet de bord de sa femme. Le Roi a déjà commencé la construction d’un engin spatial, un peu comme une montgolfière géante pour pouvoir aller chercher l’Éther tout en réussissant à revenir sur terre. Cette chose est convoitée par d’autres personnes mal intentionnées, Séraphin et son père le savent et vont tout faire pour se protéger.

Il y avait beaucoup de termes assez spécifiques et mathématiques mais rien qui ne dérange de trop notre lecture. C’est une histoire très intéressante avec un fond de science-fiction, il y a aussi de l’action surtout à la fin.

Les illustrations sont très jolies, j’ai beaucoup apprécié les coups de crayons de l’auteur qui je pense est aussi l’illustrateur. Ce n’est pas trop mon style de lecture habituellement mais j’ai été très surprise d’avoir autant apprécié ma lecture.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Séraphin qui est très courageux. Il se retrouve dans une situation très délicate à la toute fin de ce premier volume et j’ai vraiment hâte de voir s’il va s’en sortir ou non.

En bref, une lecture très bonne avec de la science-fiction et de l’action.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?