Publié dans Editions Dargaud

Maïa Tome 2 Un secret bien gardé de Brigitte Luciani et Colonel Moutarde

Titre : Maïa, Un secret bien gardé

Tome : 2

Auteur : Brigitte Luciani et Colonel Moutarde

Editions : Dargaud

48 Pages

10,95€


La gentille et sérieuse Maïa revient tout juste d’un périple haletant à Istanbul. Aidée de quatre petits dieux qu’elle seule peut voir, elle a enfin retrouvé la célèbre boîte de Pandore. Mais sa mission ne s’arrête pas là. Il lui faut maintenant trouver un lieu sûr où cacher cette boîte qui menace encore l’humanité. Accompagnée de sa cousine, l’intrépide Camille, Maïa reprend donc l’école avec cette lourde responsabilité en tête. Mais difficile de rester concentrée quand l’énigmatique et superbe Hugo traîne dans les parages…


J’avais beaucoup aimé le premier tome et j’avais vraiment hâte de lire la suite. La couverture est intrigante et mystérieuse, un peu sombre mais on se demande surtout qui est ce garçon ?

Maïa a réussi sa première mission qui était de trouver la fameuse boîte de Pandore. Sa deuxième mission est bien évidemment de la mettre en lieu sûr, une cachette qu’elle seule connait et que personne d’autre ne trouvera. Ce n’est pas une tâche facile surtout que c’est la reprise de l’école mais qu’il y a aussi la venue d’un tout nouveau voisin du nom de Hugo qui ne laisse pas Maïa indifférente… Avec l’aide de Camille, Maïa sait qu’elle réussira sa mission, il lui faut juste un petit peu de concentration et de bonne volonté. Les quatre petits Dieux sont là aussi pour aider Maïa a ne pas trop s’éloigner de sa mission surtout qu’elle n’est pas la seule à chercher cette boîte !

Encore de l’intrigue et du suspens, j’adore !!! Les personnages sont attachants, l’histoire est très prenante et on veut de suite savoir si Maïa va réussir sa mission ou pas, il est difficile de ne pas regarder à la fin pour se spoiler un peu… Le fait que d’autres personnes recherchent également la boîte, ça amène un peu plus de mystère aussi.

Les illustrations sont très jolies encore une fois et je commence de plus en plus à apprécier les BD pour le magnifique travail que les illustrateurs font à chaque fois. Maïa paraissait être une amie que j’avais envie d’aider, je me suis sentie à ses côtés et les petits Dieux sont tellement géniaux, les petits commentaires de chacun font bien rire.

Camille saura trouver les mots (pour une fois) afin que Maïa voit plus claire sur ce qui se passe dans son petit cœur lorsqu’elle voit ou s’approche d’Hugo. Vous devinez donc qu’il y a de l’amour aussi dans ce tome-ci, ce qui est vraiment très plaisant.

En bref, de l’amour et du suspens, de quoi plaire aux jeunes lecteurs mais aussi aux passionnés de Mythologie Grecque.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Dargaud

Maïa Tome 1 La boîte de Pandore de Brigitte Luciani et Colonel Moutarde

Titre : Maïa, La boîte de Pandore

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Brigitte Luciani et Colonel Moutarde

Editions : Dargaud

48 Pages

10,95€


Recueillie par sa tante après le décès de ses parents, Maïa doit supporter sa cousine, Camille, légèrement chipie. Elle trouve souvent refuge dans le grenier de la maison, là où sont entreposées de vieilles malles contenant les affaires de sa famille. Un jour, tandis qu’elle feuillette un livre de mythologie, d’authentiques dieux grecs s’échappent des pages. Ils lui racontent l’histoire de la boîte de Pandore et lui apprennent qu’elle en est désormais la gardienne, et qu’elle doit se rendre en Turquie pour éviter que la boîte ne tombe entre de mauvaises mains.


Je suis tombée par hasard sur cette BD à la bibliothèque et la couverture m’a plu de suite. Le résumé est très tentant également avec ces petits Dieux Grecs et la recherche de cette mystérieuse boîte de Pandore, un peu de mythologie ne fait pas de mal !

Maïa vit chez sa tante et est assez proche de sa cousine Camille, elles ont pourtant des caractères très différents et ne s’entendent pas toujours sur tout. Maïa ne sait pas grand chose sur sa famille et lorsqu’elle découvre, un jour, un livre dans le grenier qui appartient à sa famille, Maïa est persuadée qu’en perçant le mystère de cette boîte de Pandore, elle aura des informations sur ses parents. Cependant, ce n’est pas sans danger et sans surprise puisque des petits Dieux Grecs, qu’elle seule est amenée à voir, vont l’aider à trouver cette boîte et à la mettre en lieu sûr.

Cette histoire très sympathique est simple à comprendre, même si je reste avec beaucoup de questions sans réponses à la fin de ce premier tome. Le début se met doucement en place, nous permettant de faire la connaissance de Maïa et des gens qui l’entourent.

L’arrivée des Dieux Grecs sonne le début de l’aventure, du danger et des mystères. Ils sont quatre et assez envahissants, ne laissant pas beaucoup de place à Maïa, ni la possibilité de se poser afin de réfléchir à tout ce qui lui arrive. On en sait un peu plus au fur et à mesure sur cette fameuse boîte, elle est dangereuse et il vaudrait mieux que Maïa réussisse sa mission !

Les illustrations sont jolies, j’ai pris plaisir à lire ce premier tome et à vivre cette dangereuse aventure avec Maïa et ses compagnons. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite pour avoir plus d’informations sur la famille de Maïa et sur cette boîte de Pandore.

En bref, un premier tome réussi avec tout ce qu’il faut pour une lecture parfaite.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Dargaud

Le Roi de l’Hiver de Mikaël

Titre : Le Roi de l’Hiver

Tome : X

Auteur/Illustrateur : Mikaël

Editions : Clair de Lune

48 Pages

9,50€


Cela s’est passé il y a bien longtemps maintenant… Pourtant, dans cette charmante petite province éloignée, on se souvient encore de ce matin-là ! Un matin où pour la première fois, toutes les terres, toutes les habitations et tous les arbres furent recouverts d’un épais et cotonneux manteau blanc : de la neige !


J’ai déjà lu deux autres albums de cet auteur et j’avais adoré. La couverture de celui-ci est très jolie, c’est même ma préférée. Le résumé est très plaisant avec la découverte de la neige.

Un petit garçon va vivre une aventure au travers d’une boule à neige et cette histoire démarre dans un petit village où les gens produisent eux-même leur nourriture, le paysage est beau et chaud. Un petit garçon adore peindre des arbres mais c’est mal vu des autres habitants qui trouvent que c’est inutile et moche. Rejeté de tous, il s’enfuit dans la forêt et fait la connaissance d’un ours polaire qui le mènera jusqu’à un château. Ce château est froid puisque c’est le Roi de l’Hiver qui y habite ! Il aime la neige et en tant que Roi, son devoir est de tout enneiger autour de lui. Mais comment vont réagir les habitants du village quand cette couche toute blanche va arriver sur leur terre ? Plus de nourriture et ce froid intense ! Ils ne sont pas habitués et ne connaisse pas cette chose blanche !

J’ai trouvé l’histoire très intéressante, c’est une approche différente pour raconter la venue de l’hiver et de la neige aux enfants. Les gens qui ne sont pas habitués à certaine chose réagissent de suite avec violence et colère. Dans notre société, c’est déjà le cas et cette histoire nous donne une part de vérité. Le petit garçon est courageux, surtout avec cette fin horrible qui m’a bouleversé ! C’est ignoble, horrible et j’ai ressenti beaucoup de colère… Heureusement, l’histoire ne se termine pas sur une note négative mais sur une magnifique révélation.

Les illustrations sont très jolies et font vraiment vivre cette petite histoire. C’est également une histoire assez courte, ce qui est parfait pour une petite lecture aux enfants.

En bref, poétique et enfantin, cet album plaira à coup sûr aux plus petits comme aux plus grands !

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Dargaud

Violette autour du monde Tome 3 En route pour l’Himalaya de Turconi et Teresa Radice

Titre : Violette autour du monde, En route pour l’Himalaya

Tome : 3

Auteur/Illustrateur : Turconi et Teresa Radice

Editions : Dargaud

42 Pages

9,99€


Bienvenue dans le monde merveilleux du Cirque de la lune ! Votre guide ? L’astucieuse Violette, fille d’une femme-canon et d’un dompteur d’insectes. Cette gamine au grand cœur vous entraîne dans ses pérégrinations. De Paris au sommet de l’Himalaya en passant par les grandes plaines américaines, découvrez ceux qui font vibrer notre héroïne aux cheveux d’ange : Henri de Toulouse-Lautrec, Antonin Dvorák et bien d’autres !


C’est déjà le troisième et dernier tome de la saga. Je suis particulièrement émue par cette dernière histoire. J’avais vraiment l’impression d’à peine commencer à connaître les personnages qu’il fallait déjà les quitter.

L’oncle de Violette, Arsène, va commencer une réunion de cirque par une histoire. Tout le monde est très étonné, lui qui donne habituellement les chiffres et les objectifs à atteindre, d’un coup, il devient sentimental. Mais il y a une raison à cela. En effet, le vieux papi Tenzin arrive à la fin de sa vie. Alors chaque soir, ils se racontent des histoires sur leur venue dans le cirque, la naissance de Violette, comment ils ont fait la connaissance de Papi Tenzin… Leur route va les mener jusqu’en Himalaya, l’endroit où Papi Tenzin a vécu avant le cirque. Peut-être, faut-il croire en la réincarnation aussi…

Ce dernier tome est un peu un adieu à papi Tenzin mais aussi à ces personnages auxquels on s’est très vite attaché. J’ai adoré cette histoire, découvrir chaque personnage différemment. Les histoires qu’ils racontent sont très touchantes et mon plus gros coup de cœur depuis le premier tome, reste pour papi Tanzin.

Ce que j’ai un peu regretté cependant, est que les deux précédents tomes était un peu historique avec la venue de personnages qui ont réellement existés et ça donnait un petit côté très instructif.

Malgré tout, je vous recommande vivement cette saga qui est magnifique, instructive et qui nous fait voyager.

En bref, une saga qui m’a beaucoup plu et j’en garderai un très bon souvenir.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Dargaud

Violette autour du monde Tome 2 La Symphonie du Nouveau Monde de Turconi et Teresa Radice

Titre : Violette autour du monde, La Symphonie du Nouveau Monde

Tome : 2

Auteur/Illustrateur : Turconi et Teresa Radice

Editions : Dargaud

43 Pages

9,99€


Bienvenue dans le monde merveilleux du Cirque de la lune ! Votre guide ? L’astucieuse Violette, fille d’une femme-canon et d’un dompteur d’insectes. Cette gamine au grand cœur vous entraîne dans ses pérégrinations. De Paris au sommet de l’Himalaya en passant par les grandes plaines américaines, découvrez ceux qui font vibrer notre héroïne aux cheveux d’ange : Henri de Toulouse-Lautrec, Antonin Dvorák et bien d’autres !


J’avais bien aimé le premier tome de cette saga et c’est avec grand plaisir que je me suis plongée dans la suite.

Antonin Leopold Dvorák, grand compositeur, va se retrouver dans le cirque de la Lune. Découvert, il doit dresser le cheval un peu fou de Violette. Pendant ce temps, il découvre un jeune Indien du nom de Hiawatha qui lui aussi, est caché. Violette va se lier d’amitié avec ces deux nouveaux personnages très touchant.

J’ai bien aimé ce tome-ci également et je l’ai même préféré au premier tome. Violette va découvrir en Antonin, un grand homme de la musique et en Hiawatha, un talent fou pour comprendre et se faire comprendre des animaux. J’ai beaucoup aimé ces deux personnages très différents mais tellement sincère et touchant.

Le voyage de Violette continue jusqu’au Canada. On apprend à connaître ce beau monde durant le voyage et c’était très plaisant quoique un peu rapide, je me suis vite retrouvée à la fin du tome.

Les illustrations sont très jolies et quel plaisir !

En bref, un deuxième tome qui m’a convaincu, la suite promet de très belles choses.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Dargaud

Les jours sucrés de Anne Montel et Loïc Clément

Titre : Les jours sucrés

Tome : X

Auteur/Illustrateur : Anne Montel et Loïc Clément

Editions : Dargaud

145 Pages

19,95€


À 25 ans, Églantine apprend le décès de son père et part pour Klervi, le village breton de son enfance. Elle y retrouve sa vie d’avant, ses souvenirs et la pâtisserie paternelle (qui est désormais la sienne), mais aussi Gaël, son amoureux de l’époque, sa tante Marronde et tous les chats du village. Surtout, elle découvre le journal intime de son père. Il y a mis tous ses secrets de vie et de cuisine. Un véritable guide pour Églantine. Et si c’était l’occasion d’un nouveau départ ?


J’ai vu ce livre façon bandes-dessinées à la bibliothèque et le résumé me tentait bien. Les illustrations sont assez déroutantes au début, ce n’est pas dans des carrés mais plutôt comme des jolies petits dessins sur une feuille blanche.

Églantine va apprendre le décès de son père, celui qui l’a abandonné elle et sa mère il y a très longtemps. Elle va devoir retourner dans sa ville natale pour faire les papiers d’héritage. 20 ans sont passés depuis qu’elle a quitté ce village et tellement de choses ont changé ; les habitants quittent la ville et les commerces ferment. Elle retrouve Marronde, sa vieille tante qui ne parle plus et son ami d’enfance, Gaël. Elle déteste son père mais en découvrant son livre de recette qui renferme en réalité des recettes de cuisine mais aussi ses écrit sous forme de journal intime, elle découvre qu’il n’est pas celui que sa mère lui a fait croire. Et si la pâtisserie qu’elle hérite de lui pourrait lui donner l’occasion d’un tout nouveau départ ?

Églantine est une jeune femme qui se posera sans cesse des questions sur son père, sur sa vie, sur qui elle est vraiment. Avec Gaël, elle va découvrir un village qui est presque laissé à l’abandon, le vin est plus important que les écoles, les immigrés travaillent pour un rien et les gens préfèrent faire des kilomètres et des kilomètres pour faire leurs courses plutôt que de se rendre dans les petits commerces du village, il ne faut pas s’étonner que ces derniers ferment. Elle va se rendre compte que la pâtisserie qu’elle hérite de son père pourrait peut-être lui permettre un nouveau départ, loin de paris et de son patron super chiant.

Marronde est une dame que j’ai bien aimé, elle sera un grand soutien pour Églantine. Ensemble, ils peuvent changer les choses dans ce village et donner un renouveau qui fera du bien aux habitants.

Cette histoire est très jolie, les dessins sont très beaux et il y a des messages forts qui vous feront réfléchir.

En bref, une histoire que j’ai aimé et que vous aimerez aussi, n’hésitez pas à la découvrir !

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Dargaud

Violette autour du monde Tome 1 Ma tête dans les nuages de Stefano Turconi et Teresa Radice

Titre : Violette autour du monde, Ma tête dans les nuages

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Stefano Turconi et Teresa Radice

Editions : Dargaud

48 Pages

9,99€


Violette donnerait cher pour avoir une vie normale, deux parents avec des métiers bien ennuyeux et habiter dans un endroit qui ressemblerait à une vraie maison. Ma sa vie est tout autre. Avec le cirque de la Lune, elle parcourt le monde entier, de ville en ville… À Paris, Violette rencontre Henri de Toulouse-Lautrec, un drôle d’artiste peintre qui l’invite à changer son regard sur le monde.


Je suis tombée sur cette BD par hasard à la bibliothèque et j’ai tout d’abord apprécié sa belle couverture, ce bleu-vert, l’écriture, la petite fille, je trouve cette couverture vraiment très jolie !

Violette est une petite fille qui va à l’école mais en rentrant chez elle, tout est différent par rapport aux autres enfants puisque sa maison c’est le cirque. Sa famille fait parti du cirque de la Lune depuis très longtemps et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Seulement, elle aimerait vraiment avoir une famille « normale », une vie « normale », faire comme toutes les autres filles de son âge mais malheureusement, elle doit aider ses parents au cirque. Sa rencontre avec le peintre Toulouse-Lautrec changera sa manière de voir la vie.

Je n’ai pas été conquise au début, j’avais l’impression d’être tombée sur un simple livre pour enfant. Mais au fur et à mesure de l’histoire, j’ai changé d’avis et j’ai trouvé cette histoire très jolie !

Tout le monde connait Toulouse-Lautrec (du moins je pense) et avec Violette, ils font une sacrée équipe. Leur rencontre s’est fait par hasard et de ce moment-là, ils ne se sont plus quittés. L’un changera l’autre, cette complicité devient solide avec le temps et j’ai beaucoup aimé découvrir ce personnage masculin.

Il est un peu tourmenté, boit beaucoup alors qu’il a une dette : finir un tableau religieux. Ses tableaux représentant des danseurs de cabarets, de théâtres sont beaux et grâce à Violette, Toulouse-Lautrec deviendra heureux dans son art.

Cette BD nous montre une part de la réalité, ce personnage a bel et bien existé et j’ai beaucoup aimé en apprendre davantage sur lui au travers de ce livre.

Les illustrations sont magnifiques, très colorées et brillantes. L’univers du cirque est très bien dessiné ainsi que la ville de Paris !

En bref, une petite histoire toute mignonne pour enfant mais qui plaira aussi aux plus grands.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?