Publié dans Editions Soleil Métamorphose

END Tome 1 Elisabeth de Barbara Canepa et Anna Merli

Titre : END, Elisabeth

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Barbara Canepa et Anna Merli

Editions : Soleil Métamorphose

52 Pages

14,95€


Imaginez…
Si le monde autour de vous jamais ne se mouvait.
Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inexorablement dans leur devenir monotone…
Si le silence, souverain, régnait jusqu’à ce que l’invisible ne soit vôtre…
Tel est mon univers.
Un monde où la berceuse du temps a cessé d’entonner sa complainte.
Un monde anémié, privé de toutes couleurs, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âge…
J’ai 13 ans.
Elisabeth est mon nom.
Mes cheveux sont blancs comme la vie.
Si le cœur vous en dit, vous pourrez me rencontrer.
Mais pour cela, il vous faudra mourir….


Je trouve la couverture vraiment magnifique et c’est ce qui m’a attiré en premier vers cette BD. Le résumé est très étrange et j’avoue qu’il m’a fait un peu peur, je ne savais pas du tout dans quoi je m’embarquai…

La vie de cette jeune Elisabeth est bouleversée le jour où elle assiste à son propre enterrement. Son décès reste un mystère et sa sœur Dorothéa, ainsi que son amie Nora veulent en savoir plus. Elles vont mener l’enquête quitte à se mettre en danger. Pendant ce temps, Elisabeth reste présente mais est-ce un fantôme ? Une âme errante ? Tant de mystère plane sur elle et quel est ce don étrange qui lui permet de donner la mort sur un simple contact ?

Je vous avoue que mon résumé est très vague pour la simple et unique raison que j’ai compris que la moitié de l’histoire… Certes, les illustrations sont magnifiques, chaque planche est un vrai chef d’oeuvre mais pour l’histoire, je ne m’attendais pas du tout à cela.

Le début est très claire puisque nous assistons avec Elisabeth à son propre enterrement ce qui peut-être très choquant, je vous l’avoue. La suite, par contre, se complique. Elisabeth erre entre rêve et réalité, je n’arrivais pas du tout à comprendre pourquoi elle était là, elle touchait des choses alors qu’elle était morte… C’est vraiment un univers étrange et je pense sincèrement qu’une relecture me fera le plus grand bien, je comprendrais mieux cette surprenante histoire.

Les autres personnages sont pourtant très intéressants, la sœur d’Elisabeth, Dorothéa, est une personne très attachante, elle continue de penser à Elisabeth et veut tout faire pour la retrouver, pensant sincèrement que cette dernière n’est pas morte ou de quelle manière est-elle morte justement ? Tant de questions sans réponses que j’aimerais également découvrir mais j’ai peur de me lancer dans la suite alors que le premier tome était déjà bien complexe…

En bref, une magnifique BD mais qui ne m’a pas convaincu, trop complexe pour moi ou je suis simplement passée à côté…

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

3 commentaires sur « END Tome 1 Elisabeth de Barbara Canepa et Anna Merli »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s