Publié dans Editions Bayard Jeunesse

Comment j’ai marié ma mère de Coleen Murtagh Paratore

Titre : Comment j’ai marié ma mère

Tome : X

Auteur : Coleen Murtagh Paratore

Editions : Bayard Jeunesse

214 Pages

10,90€


Willafred aura 13 ans un vendredi 13. Pour cet anniversaire bien particulier, elle souhaiterait un père pour remplacer son papa, décédé il y a 13 ans dans un accident de montgolfière. Willafred est née du grand amour de ses parents, brisé dès le lendemain de leur nuit de noces. Mais sa ressemblance avec son père est une souffrance permanente pour sa maman qui a peur de rouvrir son cœur. Willafred croit en l’amour, en la vie, elle aime tout ce qui est « glamour » ; Pour le bonheur de sa mère, et pour avoir à nouveau un père, elle est prête à tout !


J’ai ressenti une certaine émotion en lisant le résumé de ce livre et c’est ce qui m’a donné très envie de le lire.

Willa (Willafred) est une jeune fille qui n’a cessé depuis sa naissance de déménager avec sa mère. Dès que cette dernière devenait de mauvaise humeur ou que quelque chose n’allait pas, elles déménageaient. Willa va sur ses 13 ans et en venant habiter à Cape Cod, elle découvre une petite ville au bord de la mer très intéressante. C’est la joie de vivre dans ce merveilleux endroit. Surtout, sa mère a l’air de se plaire ici. Willa découvre un nouveau voisin un jour et, non seulement il est prof au collège mais il est poète aussi. Sa mère était très amoureuse d’un poète et le lendemain de son mariage, un drame est survenu… Elle ne veut plus d’homme dans sa vie, elle s’acharne dans son travail d’organisatrice de mariage, sauf que Willa s’est mise en tête de lui trouvé un mari et donc un père pour elle qui n’a jamais connu le sien.

J’ai trouvé le début un peu long et brouillon. Notre héroïne nous raconte sa vie mais d’un sujet, elle part sur un autre sujet, ainsi de suite… puis elle revient sur le sujet de base. J’ai eu un petit peu de mal à suivre mais par la suite, ça allait mieux. J’ai beaucoup aimé l’énergie que Willa mettait dans sa recherche du père parfait, sa mère qui a trop la tête dans le travail, ne se rend pas compte de ce que sa fille veut vraiment. C’est aussi une très bonne histoire qui prouve qu’avec les bons mots et les bons gestes, on peut se rapprocher de ce qui est le mieux pour nous, même si on ne s’en ai jamais rendu compte.

Les personnages secondaires sont adorables, je me suis attachée à tout ce petit monde très sympathique. Les mariages que sa mère organise doit avoir douze ingrédients pour que ce soit parfait mais Willa est persuadée que le treizième ingrédient qu’elle rajoute est essentiel au bon fonctionnement du mariage. J’ai beaucoup ri à la fin lorsque j’ai su ce qu’était ce dernier ingrédient et je n’avais aucune idée de ce que ce pouvait être !

Le bonheur est en chacun de nous, il suffit juste d’un peu d’aide pour le découvrir. Willa est une fille en recherche d’amour et de bonheur, j’ai plus souvent été énervée contre sa mère que d’être heureuse pour elle. Même si nous vivons des drames, il est important de relever la tête et elle l’apprendra avec le temps et sa fille.

Je dois dire que ce livre m’inspire énormément de choses au final et c’est un réel plaisir de lire ce genre de livre qui nous rend heureux.

En bref, une très jolie histoire que je vous recommande vivement.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

2 commentaires sur « Comment j’ai marié ma mère de Coleen Murtagh Paratore »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s