Publié dans Editions Delcourt

Ashrel Tome 4 Le Cercle noir de Valp

Titre : Ashrel, Le Cercle noir

Tome : 4

Auteur/Illustrateur : Valp

Editions : Delcourt

48 Pages

10,95€


Après un chemin semé d’embûches, Ashrel a percé le secret de ses origines. Enfant de deux mondes, celui des Hommes et des Tanatis, il est leur seul espoir de réconciliation. Son terrible pouvoir de réveiller les morts se révèle alors un don précieux. Encore faut-il qu’il accepte de s’en servir. Heureusement, pour surmonter cette ultime épreuve, il peut compter sur l’aide inestimable de ses amis…

Cette saga est un énorme coup de cœur pour moi jusque maintenant !!! Avec ce quatrième et dernier tome, j’espérais avoir une fin vraiment bien mais malheureusement je suis déçue…

Ashrel en sait plus maintenant sur ses origines, sur son peuple et il doit prendre une décision. Rejoindre son peuple afin de le sauver ou renoncer complètement ?

Ce dernier tome n’est pas du tout à la hauteur de mes espérances… Il y a de l’action avec l’arrivée de Chandras et Bob, des révélations énormes sur leur passé commun mais c’est la fin qui ne m’a pas plu du tout.

Que l’auteur décide de faire une fin ouverte où le lecteur peut choisir la fin comme il le souhaite, je suis d’accord, seulement, qu’il nous donne plus d’informations. Sur tous les tomes, on attend de connaître les origines d’Ashrel et de savoir ce qu’il va faire pour retrouver son peuple et à la fin on connait enfin sa décision puis c’est fini. Je n’ai pas trop compris ce que l’auteur voulait que je devine.

Je ne peux pas vous expliquer plus en détail mais je suis énormément déçue ! On reste sur notre faim de savoir si au final, tout ce que nos personnages ont enduré durant les quatres tomes est abouti.

A part ce gros détail assez négatif pour ma part, j’ai énormément apprécié ma lecture ! Des bêtes étranges, des dragons, des morts vivants et une intrigue tenu jusqu’au bout pour certain personnage.

Je pense que cette saga peut plaire à beaucoup de lecteurs de BD mais il faut s’attendre à une fin étrange.

En bref, une fin qui aurait pu être cent fois mieux mais ça reste une très belle saga dans l’ensemble.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Delcourt

Ashrel Tome 3 Tanatis de Valp

Titre : Ashrel, Tanatis

Tome : 3

Auteur/Illustrateur : Valp

Editions : Delcourt

48 Pages

10,95€


Pahn, une jeune princesse fuyant le royaume froid et enneigé d’Orwany, rencontre Ashrel, un garçon cynique et introverti. Ashrel possède un lourd secret qui lui gâche la vie au quotidien et lui fait perdre régulièrement son travail : il réveille les morts. Prisonniers du magicien Alkull dans la ville abandonnée de North Toll, Ashrel et ses amis ne doivent leur salut qu’à l’intervention d’une revêche vieille femme du nom de Morah. Leur seule échappatoire est la mystérieuse forêt millénaire qui jouxte la ville…

J’ai à peine terminé le deuxième tome que j’ai ouvert celui-ci. J’adore tellement cette saga !!!

Faits prisonniers par Alkull et Chandras, nos amis sont dans une situation délicate jusqu’à l’arrivée d’une femme du nom de Morah. Cette dernière reconnait Ashrel et les sauve sauf Oncle Bob qui reste prisonnier… Cachés dans la forêt millénaire, nos héros vont en apprendre plus sur les Tanatis et ce qu’ils sont devenus aujourd’hui. Ashrel voudra-t-il toujours les rejoindre ?

Encore des révélations et de l’action, décidément cette saga a tout pour plaire ! Je trouve que l’auteur a parfaitement réussi a intégrer l’histoire des Tanatis avec Ashrel et le mariage forcé de Pahn. On arrive à faire la différence et il y a un bon équilibre entre ces deux histoires.

On en apprend encore davantage sur Chandras et ce n’est pas du tout la femme qu’elle veut faire croire devant tout le monde, au fond, elle a un cœur et il lui faut peut-être un peu d’aide pour redevenir la belle et gentille femme qu’elle était avant. Oncle Bob m’a très étonné et en y repensant, c’est assez prévisible, encore faut-il y avoir pensé.

Les illustrations sont toujours aussi jolies et quel plaisir ! On entre plus dans le vif du sujet sur les Tanatis et quel désordre ! J’ai hâte de lire la suite pour connaître la décision d’Ashrel.

En bref, un troisième tome encore très beau. Des révélations, de l’action, des dragons, un ensemble parfait pour une lecture parfaite.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Delcourt

Ashrel Tome 2 Wesconda de Valp

Titre : Ashrel, Wesconda

Tome : 2

Auteur/Illustrateur : Valp

Editions : Delcourt

48 Pages

10,95€


Pahn, une jeune princesse fuyant le royaume froid et enneigé d’Orwany, rencontre Ashrel, un garçon cynique et introverti. Ashrel possède un lourd secret qui lui gâche la vie au quotidien et lui fait perdre régulièrement son travail : il réveille les morts. Arrivés à Wesconda, la ville de l’élevage de dragons, Ashrel, Pahn et l’oncle Bob ont pour plan de prendre un bateau pour quitter le continent et commencer une nouvelle vie loin du royaume d’Orwany. Mais le possesseur des terres de Wesconda, le comte Humpheld, vient de mourir et il avait, tout comme Ashrel, très peur des cimetières…


Après ma très bonne lecture du premier tome, je continue avec ce deuxième tome. La couverture me plait un peu moins mais quel plaisir de retrouver ces personnages !

Après s’être enfuie de justesse, nos trois amis se retrouvent dans la ville de Wesconda, célèbre pour ses nombreux dragons. Sur place, ils apprennent que le Comte Humpheld est mort. Menant l’enquête pour savoir qui était au juste ce Comte, nos amis pourrait se faire surprendre par Chandras que cette ville ne décourage pas du tout ! Elle est capable de tout pour ramener Pahn au château afin de la marier à Alkull.

Quel plaisir de se replonger dans cet univers que j’avais tant aimé ! J’ai retrouvé mon personnage chouchou ainsi que Pahn. On commence à faire la connaissance de Chandras, qui est cette mystérieuse jeune femme froide mais qui nous donne l’impression du contraire.

Il y a encore beaucoup d’action et de suspens, on se demande constamment quand Pahn va se faire avoir par sa tante. La lecture est rapide, on arrive vite à la fin et il faut déjà attendre pour avoir la suite.

Je veux savoir que vont devenir nos personnages surtout qu’il y a énormément de révélations dans ce deuxième tome d’où mon avis très court sur cette suite.

En bref, une suite vraiment bien ! Ceux qui aime les dragons, aimeront cette histoire.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans C'est Lundi que lisez-vous ?

C’est Lundi, que lisez-vous ? (27)

Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.
On répond chaque lundi à trois petites questions.

Ces deux dernières semaines, j’ai lu…


En ce moment, je lis…

« Il ne se souvient de rien. Enfin… c’est pas tout à fait vrai. Il se souvient de loin. D’avant, il se souvient bien. Madeleine a un grand-père dont elle est très proche. Mais depuis quelque temps, il change, il oublie les choses; pour lui, passé et présent se confondent. Le temps d’un été, Madeleine et lui vont cheminer ensemble.« 


Ensuite, je pense lire…

Et vous, qu’avez-vous lu ? Que lisez-vous ? Et que comptez-vous lire après ?

Publié dans Editions Bayard Jeunesse

Comment j’ai marié ma mère de Coleen Murtagh Paratore

Titre : Comment j’ai marié ma mère

Tome : X

Auteur : Coleen Murtagh Paratore

Editions : Bayard Jeunesse

214 Pages

10,90€


Willafred aura 13 ans un vendredi 13. Pour cet anniversaire bien particulier, elle souhaiterait un père pour remplacer son papa, décédé il y a 13 ans dans un accident de montgolfière. Willafred est née du grand amour de ses parents, brisé dès le lendemain de leur nuit de noces. Mais sa ressemblance avec son père est une souffrance permanente pour sa maman qui a peur de rouvrir son cœur. Willafred croit en l’amour, en la vie, elle aime tout ce qui est « glamour » ; Pour le bonheur de sa mère, et pour avoir à nouveau un père, elle est prête à tout !


J’ai ressenti une certaine émotion en lisant le résumé de ce livre et c’est ce qui m’a donné très envie de le lire.

Willa (Willafred) est une jeune fille qui n’a cessé depuis sa naissance de déménager avec sa mère. Dès que cette dernière devenait de mauvaise humeur ou que quelque chose n’allait pas, elles déménageaient. Willa va sur ses 13 ans et en venant habiter à Cape Cod, elle découvre une petite ville au bord de la mer très intéressante. C’est la joie de vivre dans ce merveilleux endroit. Surtout, sa mère a l’air de se plaire ici. Willa découvre un nouveau voisin un jour et, non seulement il est prof au collège mais il est poète aussi. Sa mère était très amoureuse d’un poète et le lendemain de son mariage, un drame est survenu… Elle ne veut plus d’homme dans sa vie, elle s’acharne dans son travail d’organisatrice de mariage, sauf que Willa s’est mise en tête de lui trouvé un mari et donc un père pour elle qui n’a jamais connu le sien.

J’ai trouvé le début un peu long et brouillon. Notre héroïne nous raconte sa vie mais d’un sujet, elle part sur un autre sujet, ainsi de suite… puis elle revient sur le sujet de base. J’ai eu un petit peu de mal à suivre mais par la suite, ça allait mieux. J’ai beaucoup aimé l’énergie que Willa mettait dans sa recherche du père parfait, sa mère qui a trop la tête dans le travail, ne se rend pas compte de ce que sa fille veut vraiment. C’est aussi une très bonne histoire qui prouve qu’avec les bons mots et les bons gestes, on peut se rapprocher de ce qui est le mieux pour nous, même si on ne s’en ai jamais rendu compte.

Les personnages secondaires sont adorables, je me suis attachée à tout ce petit monde très sympathique. Les mariages que sa mère organise doit avoir douze ingrédients pour que ce soit parfait mais Willa est persuadée que le treizième ingrédient qu’elle rajoute est essentiel au bon fonctionnement du mariage. J’ai beaucoup ri à la fin lorsque j’ai su ce qu’était ce dernier ingrédient et je n’avais aucune idée de ce que ce pouvait être !

Le bonheur est en chacun de nous, il suffit juste d’un peu d’aide pour le découvrir. Willa est une fille en recherche d’amour et de bonheur, j’ai plus souvent été énervée contre sa mère que d’être heureuse pour elle. Même si nous vivons des drames, il est important de relever la tête et elle l’apprendra avec le temps et sa fille.

Je dois dire que ce livre m’inspire énormément de choses au final et c’est un réel plaisir de lire ce genre de livre qui nous rend heureux.

En bref, une très jolie histoire que je vous recommande vivement.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Hugo Roman

Calendar Girl Tome 1 Janvier de Audrey Carlan

Titre : Calendar Girl, Janvier

Tome : 1

Auteur : Audrey Carlan

Editions : Hugo Roman

154 Pages

9,95€


Mia vit seule avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite sœur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl.


C’est un vrai phénomène qui commence avec cette saga et j’ai craqué, ce qui n’était pas du tout prévu !!! Je ne voulais pas commencer cette saga puisque je vais devoir m’y tenir toute l’année, or, je n’aime pas attendre après les tomes suivants. J’aime lire les tomes les uns après les autres mais cette fois-ci, ce sera un par mois. Je n’ai pas beaucoup à attendre vous aller me dire…

Mia Saunders a toujours élevé sa sœur puisque leur mère est partie lorsqu’elles étaient enfants. Leur père boit et joue la plupart du temps. Ce dernier a emprunté une très grosse somme d’argent à un homme qui ne lui voulait pas forcément du bien. Ne pouvant pas rembourser cette somme, il s’est fait tabasser et maintenant, il se retrouve à l’hôpital, dans le coma… Mia doit sauver son père et sa sœur, sa vie aussi puisque les menaces vont bon train. Pour rembourser la somme de un million de dollars, elle va devenir Escort Girl. Son premier client et donc sa première mission est un homme riche, scénariste et très sexy. Elle ne doit en aucun cas tomber amoureuse et laisser ses sentiments prendre le dessus…

Je suis tombée sous le charme de ce premier tome et j’en suis raide dingue !!! J’adore les livres de ce genre et avec celui-ci, ça n’a fait que renforcer mon adoration. Mia est le genre de fille que j’aime beaucoup, qui est intelligente, belle et qui ne se laisse pas faire sans être vulgaire. Elle a du courage de faire ce travail, qui est en partie très bien, dans le seul but de rembourser la dette de son père.

Personnellement, je ne considérerais plus mon père de la même manière s’il me faisait un coup pareil. Il est adulte, il sait réfléchir et ce n’est pas aux enfants de réparer les bêtises des adultes : Petite parenthèse sur mon avis personnel.

La rencontre avec Weston est assez comique, façon « alerte à Malibu ». Ce personnage m’a plu de suite et sa famille aussi. Je ne connais pas très bien le milieu dans lequel il travaille et j’en ai eu un petit aperçu ainsi que ce qu’est la vie d’une riche personne. Entre cocktails dînatoires et dîners mondains, Mia sera belle et même un trop sexy pour ce cher Weston. Je vous passe les détails croustillants, les scènes de sexes ne sont pas du tout vulgaires, c’est même très beau !

Ce premier tome se lit très vite puisqu’il est très court et sa première mission m’a vraiment conquise, une petite pointe de tristesse quand même à la fin mais j’ai très hâte de lire la suite et connaître ses prochaines missions.

En bref, une saga qui promet d’être magnifiquement sexy !!!

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Rue de Sèvres

Le château des étoiles Tome 1 1869 : La Conquête de l’espace de Alex Alice

Titre : Le château des étoiles, 1869 : La Conquête de l’espace

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Alex Alice

Editions : Rue de Sèvres

63 Pages

14€


Et si la conquête de l’espace avait un siècle d’avance ? 1868. Au seuil d’une incroyable découverte à bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l’espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé… Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C’est là, à l’ombre d’un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d’un engin spatial de cuivre et de bois qui s’apprête à changer le cours de l’histoire….


Je trouve la couverture de cette album vraiment magnifique ! Ces couleurs et ces détails font un ensemble très beau. Le résumé m’a intrigué et j’avoue avoir eu un peu peur de ne rien comprendre.

Séraphin va perdre sa mère qui est partie chercher l’Éther dans le ciel, un aller sans retour… En grandissant, il ne pense qu’à sa mère et à l’Éther mais même à l’école, ils ne comprennent pas Séraphin. Son père est invité à venir au château du Roi Ludwig car on a retrouvé le carnet de bord de sa femme. Le Roi a déjà commencé la construction d’un engin spatial, un peu comme une montgolfière géante pour pouvoir aller chercher l’Éther tout en réussissant à revenir sur terre. Cette chose est convoitée par d’autres personnes mal intentionnées, Séraphin et son père le savent et vont tout faire pour se protéger.

Il y avait beaucoup de termes assez spécifiques et mathématiques mais rien qui ne dérange de trop notre lecture. C’est une histoire très intéressante avec un fond de science-fiction, il y a aussi de l’action surtout à la fin.

Les illustrations sont très jolies, j’ai beaucoup apprécié les coups de crayons de l’auteur qui je pense est aussi l’illustrateur. Ce n’est pas trop mon style de lecture habituellement mais j’ai été très surprise d’avoir autant apprécié ma lecture.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Séraphin qui est très courageux. Il se retrouve dans une situation très délicate à la toute fin de ce premier volume et j’ai vraiment hâte de voir s’il va s’en sortir ou non.

En bref, une lecture très bonne avec de la science-fiction et de l’action.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Bayard Jeunesse

Carnet secret d’Olive Tome 1 Ma vie très compliquée de Dagmar Geisler et Zelda Zonk

Titre : Carnet secret d’Olive, Ma vie très compliquée

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Dagmar Geisler et Zelda Zonk

Editions : Bayard Jeunesse

118 Pages

10,90€


Moi, Olive, fille de parents divorcés, et habitant rue des Jonquilles, je déclare aujourd’hui que la guerre contre mon nouveau voisin, Fabien Schilling, est ouverte. Ce premier de la classe à lunettes, chouchou de la maîtresse, n’a qu’à bien se tenir : avec ma meilleure amie, Lilou, on va lui rendre la vie impossible ! Le pire, c’est que ma propre mère, la traîtresse, trouve sa mère sympathique… Il faut dire que maman est tellement perturbée par les préparatifs de son exposition de photos, qu’elle en perd un peu la tête… En tout cas, Lilou et moi, on est bien décidées à passer à l’action.


J’ai trouvé ce petit livre à la bibliothèque et le résumé me plaisait beaucoup. Ça avait l’air assez comique et j’avais envie de passer un petit moment de lecture avec un livre sans prise de tête.

Olive est une fille qui ne se laisse pas faire et quand son nouveau voisin n’est autre que Fabien Shilling, elle a des envies de guerre. Ce chouchou de la maîtresse, ce premier de la classe avec sa tête d’intello, grrr il est horrible. Olive veut lui en faire voir de toutes les couleurs afin qu’il déménage ailleurs et sa meilleure amie Lilou va l’aider. Olive ne peut pas compter sur sa mère puisque cette dernière est une traîtresse qui côtoie l’ennemi.

J’ai trouvé l’histoire très sympa avec une bonne morale. Olive veut à tout prix en faire baver à ce pauvre Fabien que pour ma part, j’ai apprécié dès le départ. Il est intelligent et chouchou de la maîtresse, certes, mais avant de juger une personne, il faut apprendre à la connaître et c’est ce qu’Olive fera au final.

J’ai moins apprécié le personnage de Lilou qui veut forcer Olive dans les bêtises contre Fabien, heureusement que notre héroïne a un bon caractère et qu’elle ne se laisse pas faire.

La fin est tellement belle, je ne m’y attendais pas du tout et j’ai encore plus apprécié Fabien du coup ! J’ai vraiment hâte de lire le tome 2 pour voir comment seront les relations entre nos trois personnages.

En bref, un petit livre très sympa sur l’amitié et le jugement des autres.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Delcourt

Ashrel Tome 1 Dragon de Valp

Titre : Ashrel, Dragon

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Valp

Editions : Delcourt

48 Pages

10,95€


Pahn, un jeune palefrenier fuyant le royaume froid et enneigé d’Orwany, rencontre Ashrel, un garçon cynique et introverti. Ashrel possède un lourd secret qui lui gâche la vie au quotidien et lui fait perdre régulièrement son travail. Ensemble, ils se rendent dans la grande ville d’Acromby dans l’espoir d’y trouver un nouveau travail. Mais Chandras, la redoutable femme prévôt, y règne en maître. Et elle a justement pour mission de retrouver Pahn le jeune palefrenier pour une raison bien inattendue…


Je suis complètement tombée sous le charme de cette couverture !!! J’aime beaucoup les couleurs et le personnage est juste trop bien dessiné. Le résumé change un peu de mes lectures habituelles, ce qui a fini de me convaincre que je devais lire cette histoire.

Pahn, jeune palefrenier, rencontre Ashrel qui possède un don étrange et qui est assez difficile à porter. En effet, dès qu’il touche quelqu’un ou quelque chose de mort, ce dernier revient à la vie. Ensemble, il sont en fuite et se retrouve chez Bob, l’oncle d’Ashrel. En route vers Acromby pour trouver du travail, ils rencontrent Chandras, la tante de Pahn venu pour le ramener au château…

L’histoire m’a entièrement séduite ainsi que les nombreux personnages. Certains sont impitoyables, d’autres sont adorables mais tous sont attachants. Les scènes d’action sont parfois gores et saignantes, seul point gênant de l’histoire. Cependant, c’est ce qui fait le charme de cette saga je pense.

Ashrel est un personnage que j’ai aimé avant même d’avoir ouvert le livre puisque c’est celui de la couverture mais je l’ai adoré encore plus pendant ma lecture ! Pahn aussi est très attachant, mystérieux et se révèle enfin vers la fin de ce premier tome.

Les dragons sont des créatures que j’aime beaucoup et de les voir dans cette saga est juste super. D’autres créatures aussi sont présentes et quel bonheur ! Les illustrations sont très belles, les personnages ont des beaux traits.

La fin pleine de révélations nous donne très envie de lire la suite et c’est ce que je ferais avec grand plaisir !

En bref, une saga qui promet d’être très intéressante ! Entre Dragons et morts revenant à la vie, on ne s’ennuie pas une seconde.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Delcourt

Le Magicien d’Oz Tome 3 de David Chauvel, Enrique Fernandez et L. Frank Baum

Titre : Le Magicien d’Oz

Tome : 3

Auteur/Illustrateur : David Chauvel, Enrique Fernandez et L. Frank Baum

Editions : Delcourt

32 Pages

9,95€


« Dorothée, ma chérie, tu dois aller à la cité d’Émeraude. C’est là-bas que règne Oz, le grand magicien. Lui seul est capable de te renvoyer au Kansas. Suis la route de briques jaunes ; elle te mènera jusqu’à lui… »


J’ai dévoré les deux premiers tomes et j’attendais de lire ce dernier tome avec grande impatience !!!

Dorothée et ses amis sont de retour sur le chemin qui les mènent à la Cité d’Émeraude afin de donner la bonne et grande nouvelle à Oz sur la méchante sorcière de l’Ouest. Après avoir réussi leur mission, Oz réalise les vœux de chacun sauf de Dorothée. Cette dernière a un vœux très particulier, il lui faudra plus que de l’imagination pour y parvenir. Retournera-t-elle un jour chez elle ? Reverra-t-elle son oncle et sa tante ?

J’ai encore une fois adoré et même si la fin est prévisible dès le premier tome en ce qui concerne Dorothée, j’ai beaucoup aimé lire cette saga en bandes dessinées !

Les illustrations sont jolies et l’écriture très fluide, les pages se tournent à une vitesse hallucinante… Il faut dire aussi que les tomes font une petite trentaine de pages à peine. Je pense cependant que c’est suffisant, on a le temps d’apprécier notre lecture sans s’ennuyer avec des détails inutiles.

La fin de la saga est comme je l’espérais, très bonne, avec un petit pincement au cœur de devoir quitter ses personnages que j’ai tant adoré.

En bref, je vous recommande vivement cette saga en bande dessinées !!!

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?