Publié dans Editions Seuil

Oliver et les îles vagabondes de Philip Reeve et Sarah McIntyre

Titre : Oliver et les îles vagabondes

Tome : X

Auteur/Illustrateur : Philip Reeve et Sarah McIntyre

Editions : Seuil

199 Pages

11,50€


A la recherche de ses parents disparus, Oliver se lance dans l’aventure. Mais dans cette histoire, les îles ont des jambes pour parcourir les océans ; les algues, bavardes comme des pies, donnent naissance à des petits singes très méchants… Avec l’aide d’un albatros grincheux, d’une petite île timide et d’une sirène très, très myope, Oliver met le cap sur les Bas-fonds où se réunissent les îles vagabondes pour leur grand concours de perruques marines…


J’ai lu un livre de ces auteurs récemment et j’ai eu un gros coup de cœur. Alors j’ai lu ce livre en espérant retrouver les mêmes sentiments que j’ai eu précédemment et c’est gagné, j’ai eu un énorme coup de cœur pour celui-ci également !!! La couverture montre tellement bien l’histoire avec l’île vagabonde, la sirène, les petits singes…. Le résumé me tentait moins par contre mais j’étais curieuse.

Oliver a toujours voyagé avec ses parents qui sont explorateurs. Seulement, au bout d’un moment, après avoir visité tout ce qui était possible de visiter, ils rentrèrent tous à la maison. Mais en arrivant, ils découvrirent plein de petites îles dans la mer. Ni une, ni deux, les parents d’Oliver partent en exploration, le laissant seul à la maison. Inquiet qu’ils ne soient toujours pas rentrés, Oliver va aller sur une des îles à la recherche de ses parents. Il va faire la connaissance d’un oiseau qui parle, d’une sirène, d’une île vagabonde qui recherche des déchets dans la mer pour se fabriquer une perruque à présenter lors du grand concours de perruques marines. Entre voleurs, kidnapping et beaucoup d’amitié, l’aventure d’Oliver promet d’être mouvementée.

Je me suis très vite attachée à ce petit garçon qui veut sauver ses parents coûte que coûte. Falaise, l’île vagabonde, est géniale, elle surmonte ses peurs et prouve que l’on a tous du courage. Iris, la sirène myope et l’albatros m’ont beaucoup plu aussi, ils font une sacrée équipe tous ensemble !

Il y a tellement de vérité dans ce livre comme l’histoire des îles qui récupèrent les déchets de la mer pour faire une perruque, c’est tellement magnifique comment l’auteur fait passer son message. Il est vrai que la pollution est un problème grave et de toucher les enfants au travers d’une histoire de perruques marines est tellement bien trouvé !!!

La fin est aussi très émouvante, il n’y a pas que les méchants qui gagnent, parfois, la justice est faite et ça fait du bien.

En bref, un gros coup de cœur pour un livre qui saura toucher tout le monde.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

2 commentaires sur « Oliver et les îles vagabondes de Philip Reeve et Sarah McIntyre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s