Publié dans C'est Lundi que lisez-vous ?

C’est Lundi, que lisez-vous ? (19)

Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.
On répond chaque lundi à trois petites questions.

La semaine dernière, j’ai lu…


En ce moment, je lis…

« Bienvenue, chers lecteurs… J’ai rassemblé pour vous la plus terrifiante collection de récits du monde. Voici trois nouvelles qui vous glaceront le sang, vous donneront la chair de poule et feront trembler vos petits os fragiles. Alors prenez votre courage à deux mains et ouvrez ce livre… (Nick Shadow) Pour impressionner ses amies, Chloé parie qu’elle est capable de jeter des cailloux sur les fenêtres de l’inquiétante Mrs Tibbalt. Mais sa pierre blesse l’un des innombrables chats de la vieille dame. Face à l’animal mourant, Chloé aperçoit alors un regard d’une troublante humanité…« 


Ensuite, je pense lire…

Et vous, qu’avez-vous lu ? Que lisez-vous ? Et que comptez-vous lire après ?

Publié dans Editions Talents Hauts

Esther et Mandragore Tome 1 Une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux

Titre : Esther et Mandragore, Une sorcière et son chat

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux

Editions : Talents Hauts

109 Pages

9,90€


Événement à l’école des sorcières : Esther, élève de première année, a reçu le Premier prix de Curiosité ! Elle reçoit un laissez-passer pour l’Autre monde, celui des humains. C’est Mandragore, son chat, qui va être content, lui qui ne pense qu’à faire la sieste ! D’autant qu’il leur faut aider Zoé à retrouver son chat. Quelques tours de magie ne seront pas de trop !


J’ai trouvé la couverture très flashy et c’est ce qui m’a attiré vers ce livre. Le résumé fait très jeunesse mais j’aime ça alors je n’ai pas hésité à l’emprunter à la bibliothèque.

Esther est une jeune sorcière en première année. Lors de la remise des prix, Esther se sent mal de ne toujours pas être appelée pour recevoir un des fameux prix mais le conseil des sorcières en a rajouter un cette année et c’est Esther qui le reçoit ! C’est un prix fabuleux qui lui permet d’avoir un laissez-passer pour l’Autre monde, celui des humains grâce à sa curiosité. Elle va donc partir chez Agatha qui vit parmi les humains et va tout lui apprendre sur leur vie, leurs habitudes et Esther deviendra une vraie petite humaine à un défaut près, Esther sait faire de la magie. Elle a interdiction d’en utiliser mais personne ne le verra si elle en fait un tout petit peu, si ? Elle doit aider Zoé, cette petite fille qui a perdu son petit chat, il faut le retrouver !!!

Je me suis très vite attachée à Esther et son chat Mandragore qui est très comique je dois dire. Elle s’habitue très vite à la vie d’humain et découvre chaque jour de nouvelles choses. Zoé est une adorable petite fille qui ferait tout pour retrouver son jeune chat, quitte à mettre des affichettes partout. Esther est également prête à tout, quitte à enfreindre certaine règle…

J’ai trouvé cette histoire très jolie quoique rapide. Une petite heure de lecture pour un grand plaisir livresque ! On y trouve beaucoup d’entraide, de l’humour et un peu de magie, tout ce qu’il faut pour plaire aux jeunes lecteurs. Les petites illustrations sont aussi très plaisantes et donnent un plus à l’histoire d’Esther.

En bref, un livre jeunesse très plaisant sur la magie et les chats.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Flammarion

Mentine Tome 1 Privée de réseau ! de Jo Witek et Margaux Motin

Titre : Mentine, Privée de réseau !

Tome : 1

Auteur/Illustrateur : Jo Witek et Margaux Motin

Editions : Flammarion

234 Pages

12€


Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents ! « 9,5 ! a hurlé papa avec une tête de serial killer. Ma fille a sauté deux classes, a le QI d’Einstein et elle n’obtient pas la moyenne à son passage en troisième ! Dans ces conditions ce sera donnant donnant. Une année scolaire pourrie égale un été pourri. » C’est comme ça que j’ai été privée de mon stage de surf et de mes copines. La sentence et tombée : mon père me condamnait à deux mois d’exil dans le Larzac. J’allais me retrouver sous la flotte à bouffer du fromage de chèvre dans un horrible sweat en polaire.


Je trouve la couverture très jolie et c’est ce qui m’a attiré en premier. Le résumé a fini de me convaincre.

Mentine est une jeune fille de 12 ans avec un sacré caractère !!! Elle est surdouée, hypersensible et pourtant, elle passe en troisième avec seulement 9,5 de moyenne, c’est honteux ! Mais pas pour elle, elle pense que pour se faire des amis, se faire bien voir des autres, c’est d’avoir des mauvaises notes aussi. Mentine ne veut pas se faire appeler la boulette tout parce qu’elle est intelligente. Donc, pour la punir, ses parents vont l’envoyer les deux mois d’été chez Raoul, un ami de sa grand-mère. Ce n’est pas top mais en plus de ça, il habite un village pourri avec rien du tout aux alentours, pas de réseaux, ni de copines à qui parler, juste des animaux et un vieux grincheux. Ce sont les pires vacances que Mentine n’ai jamais connu !!!

J’ai adoré le personnage de Mentine, c’est une jeune fille très intelligente et plusieurs fois elle m’a surprise a dire la vérité sur les notes à l’école, les diplômes ou encore l’élevage d’animaux pour finalement les tuer et les manger. Je pense pareil qu’elle et je l’adore encore plus pour ça !!! L’auteur utilise des termes parfois plus compliqués pour nous montrer que Mentine est une personne très intelligente mais l’histoire est très facile à comprendre, c’est du jeunesse après tout.

Elle va faire la rencontre de ce fameux Raoul et je l’ai trouvé très mystérieux, il faut gagner sa confiance pour qu’il nous ouvre les portes de son cœur. Pour Mentine, elle voit là un homme qui n’est pas du tout sociable et son mauvais caractère prend le dessus. J’avais parfois envie de lui en mettre une et de lui dire qu’elle se bouge, qu’elle réfléchit mieux, elle qui est si intelligente. Eric, le stagiaire est un jeune homme que j’ai également beaucoup aimé, il connait beaucoup de choses.

L’auteur nous montre aussi la différence que font les gens de la ville et ceux de la campagne, ils se jugent mutuellement sans se dire que l’on est tous pareils. Mentine va se sentir à sa place au fur et à mesure, elle va s’intéresser à la vie d’agriculteur et je dois dire que j’ai appris beaucoup de choses également grâce à ce livre. Peut-être que ces vacances ne sont pas si horrible au final…

En bref, un premier tome qui m’a conquise à 100% !

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Glénat

Lou ! Tome 3 Le cimetière des autobus de Julien Neel

Titre : Lou !, Le cimetière des autobus

Tome : 3

Auteur : Julien Neel

Editions : Glénat

48 Pages

9,99€


Richard et sa mère, c’est une affaire qui roule. Et puis le roman de sa mère est enfin publié. Tout roule de ce côté-là aussi, donc. Mais pour Lou, l’ambiance de cette rentrée est tout de même assez confuse. Des engins de chantier démolissent l’immeuble de Tristan, et la municipalité décide d’y stocker temporairement des autobus. Et puis il y a Mina, son amie d’enfance, avec laquelle Lou se brouille sans trop comprendre comment. Et cette voisine de classe, Marie-Émilie, qui a l’air cool mais qui se la pète un peu tout de même… C’est pas facile d’avoir 13 ans


J’ai trouvé ce troisième tome assez triste, presque déprimant. Je n’ai pas autant aimé que les précédents mais il parle d’un sujet très important chez les adolescents.

L’immeuble de Tristan est démoli pour y mettre des autobus à la place, seulement, c’est plus un cimetière d’autobus, une casse si vous voulez. En plus, elle reçoit une lettre de Paul mais ne sait pas quoi lui répondre et pour couronner le tout, Mina n’est pas dans la même classe qu’elle cette année. Sans trop comprendre pourquoi, elles sont en froid toutes les deux… Lou fait la connaissance de Marie-Emilie mais celle-ci parle trop, est égoïste et ne voit pas le mal-être de Lou. Pourtant, la mère de Lou a enfin son livre de sortie et avec Richard tout baigne.

Dans ce tome, on découvre une petite Lou qui grandit mais qui se pose énormément de questions sans réponses parfois. Elle sent un grand vide en elle puisque beaucoup de choses changent autour d’elle. L’adolescence est un moment difficile à passer pour certain jeune et Lou en fait partie. Même s’il y a des bonnes nouvelles comme le livre de sa mère ou encore la cohabitation avec Richard, on va voir Lou s’affaiblir au fur et à mesure et on se sent impuissant. Moi qui ai déjà vécu l’adolescence, la puberté et toutes les choses qui vont avec, je la comprend.

C’est un tome assez triste avec presque pas d’humour ou un petit peu quand même. Je dois dire que je l’ai quand même moins apprécié mais ce tome a sa place dans cette saga, tout n’est pas rose dans la vie, il y a des hauts et des bas et c’est très important d’en parler autour de soi, Lou va le savoir et se sentira peut-être beaucoup mieux.

En tout cas, la fin remonte un peu le moral et vivement que je lise le tome 4 ! Petit plus : Le jeu de l’oie au début de la BD pour nous remémorer les aventures de Lou jusque maintenant.

En bref, un tome un peu déprimant mais important et indispensable.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Soleil Blackberry

Princesse Sara Tome 8 Meilleurs vœux de mariage de Audrey Alwett, Nora Moretti et Claudia Boccato

Titre : Princesse Sara, Meilleurs vœux de mariage

Tome : 8

Auteur/Illustrateur : Audrey Alwett, Nora Moretti et Claudia Boccato

Editions : Soleil Blackberry

48 Pages

10,95€


Le défi s’annonce de taille pour Sara Crewe ! Elle doit aider Lavinia, son ennemie légendaire, à fuir son mariage. Le vieil Ernest, propriétaire de la fabrique d’automates qui appartenait autrefois aux Crewe, vient de la démasquer. Et pire que tout, une fausse rumeur met en danger la fameuse fabrique ! Sara se retrouve sur tous les fronts et n’a pas le temps de s’occuper de James. Or Lavinia, que la reconnaissance n’étouffe pas, trouve le jeune homme très à son goût !


J’avais hâte de lire la suite et que j’ai adoré ce tome-ci !!! J’aime moins la couverture, je trouve que Sara n’est pas très bien dessinée comparé aux dessins à l’intérieur de la BD mais ce n’est que mon avis.

Le vieil Ernest va donc découvrir l’identité de Sara ainsi que Léopold. Ce dernier saura trouver les mots pour réconforter son grand-père qui est malade depuis qu’il a su la nouvelle mais aussi pour prouver que Sara n’est pas la grande méchante, une traîtresse ou encore une voleuse. Sara a aussi d’autres problèmes plus importants encore comme cette chère Lavinia qui doit se marier à un vieux Comte. Elle connait le charme qu’elle peut avoir sur les hommes et va très certainement en abuser sur James, Sara aurait peut-être dû lui dire les sentiments qu’elle avait pour lui…

Ce tome-ci est plus chaud, il y a aussi plus de suspens et que j’ai adoré !!! Franchement, c’est un des meilleurs tomes de la saga jusque maintenant. Sara a beaucoup grandit et de la voir amoureuse, ça m’a réchauffé le cœur. Ram-Dass et Becky est aussi une affaire à suivre. Comme vous devez vous en doutez, il y a beaucoup de révélations dans ce tome.

La fabrique d’automate connait aussi un moment de faiblesse avec une nouvelle rumeur qui déstabilise Léopold. Le vieil Ernest doit se reposer et c’est donc à Léopold de s’occuper de cette affaire urgente. Quelle joie la fin de ce tome ! Et quel retournement de situation, je ne m’y attendais pas du tout !!! J’ai donc très hâte encore une fois de lire la suite puisque je viens de terminer le deuxième cycle.

En bref, c’est le meilleur tome que j’ai lu jusque maintenant !!!

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Dargaud

Les jours sucrés de Anne Montel et Loïc Clément

Titre : Les jours sucrés

Tome : X

Auteur/Illustrateur : Anne Montel et Loïc Clément

Editions : Dargaud

145 Pages

19,95€


À 25 ans, Églantine apprend le décès de son père et part pour Klervi, le village breton de son enfance. Elle y retrouve sa vie d’avant, ses souvenirs et la pâtisserie paternelle (qui est désormais la sienne), mais aussi Gaël, son amoureux de l’époque, sa tante Marronde et tous les chats du village. Surtout, elle découvre le journal intime de son père. Il y a mis tous ses secrets de vie et de cuisine. Un véritable guide pour Églantine. Et si c’était l’occasion d’un nouveau départ ?


J’ai vu ce livre façon bandes-dessinées à la bibliothèque et le résumé me tentait bien. Les illustrations sont assez déroutantes au début, ce n’est pas dans des carrés mais plutôt comme des jolies petits dessins sur une feuille blanche.

Églantine va apprendre le décès de son père, celui qui l’a abandonné elle et sa mère il y a très longtemps. Elle va devoir retourner dans sa ville natale pour faire les papiers d’héritage. 20 ans sont passés depuis qu’elle a quitté ce village et tellement de choses ont changé ; les habitants quittent la ville et les commerces ferment. Elle retrouve Marronde, sa vieille tante qui ne parle plus et son ami d’enfance, Gaël. Elle déteste son père mais en découvrant son livre de recette qui renferme en réalité des recettes de cuisine mais aussi ses écrit sous forme de journal intime, elle découvre qu’il n’est pas celui que sa mère lui a fait croire. Et si la pâtisserie qu’elle hérite de lui pourrait lui donner l’occasion d’un tout nouveau départ ?

Églantine est une jeune femme qui se posera sans cesse des questions sur son père, sur sa vie, sur qui elle est vraiment. Avec Gaël, elle va découvrir un village qui est presque laissé à l’abandon, le vin est plus important que les écoles, les immigrés travaillent pour un rien et les gens préfèrent faire des kilomètres et des kilomètres pour faire leurs courses plutôt que de se rendre dans les petits commerces du village, il ne faut pas s’étonner que ces derniers ferment. Elle va se rendre compte que la pâtisserie qu’elle hérite de son père pourrait peut-être lui permettre un nouveau départ, loin de paris et de son patron super chiant.

Marronde est une dame que j’ai bien aimé, elle sera un grand soutien pour Églantine. Ensemble, ils peuvent changer les choses dans ce village et donner un renouveau qui fera du bien aux habitants.

Cette histoire est très jolie, les dessins sont très beaux et il y a des messages forts qui vous feront réfléchir.

En bref, une histoire que j’ai aimé et que vous aimerez aussi, n’hésitez pas à la découvrir !

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Glénat

Alice au pays des singes Tome 2 de Tebo, Nob et Nicolas Keramidas

Titre : Alice au pays des singes

Tome : 2

Auteur/Illustrateur : Tebo, Nob et Nicolas Keramidas

Editions : Glénat

48 Pages

13,90€


Ça y est, Alice a quitté le pays des singes. Mais elle n’est pas rentrée chez elle pour autant ! La voilà rendue au  » pays de Nulle part « , celui du célèbre capitaine Crochet aux prises avec un Peter Pan qui a la manie de transformer tous ceux qu’il croise en crocodiles. Crochet et son équipage embarquent Alice avec eux pour récupérer l’antidote à cette fâcheuse transformation. Mais à peine sont-ils partis qu’un terrible tourbillon précipite leur navire tout droit…
au pays des singes !


J’avais bien aimé le tome 1, c’est assez loufoque et ça change beaucoup de mes lectures habituelles. Avec ce second tome, je me suis beaucoup amusé aussi mais mon préféré reste le premier tome.

Alice pense être de retour au pays des merveilles mais c’est impossible puisqu’elle se retrouve au côté de Capitaine Crochet et de Peter Pan. Le pays de nulle part est donc l’endroit où elle se trouve et par conséquent, elle n’est toujours pas chez elle. Peter Pan transforme qui il veut en crocodile et cela déplaît beaucoup à Crochet. Dans leur petite course poursuite, ils vont malheureusement se retrouver au pays des singes, encore une fois… Alice connait certains habitants de l’île et avec leur aide, ils vont devoir trouver l’antidote, car Peter a transformé Alice en crocodile !!!

Encore une aventure folle et mouvementée, ça ne s’arrête pas une seconde. Alice commence à perdre espoir de rentrer un jour chez elle, heureusement que le tigre et Eddy sont là pour elle. Crochet et Peter Pan ne m’ont pas particulièrement plu, ils sont lourds et j’ai été heureuse de les voir partir. J’avais un peu l’impression de revivre la première aventure d’Alice, c’était un peu répétitif et j’ai peur que le troisième soit pareil.

Cependant, je me suis quand même amusée, ils leur arrive beaucoup de mésaventures. Je pense lire le troisième tome, je suis un peu curieuse de savoir si Alice arrivera un jour à retourner chez elle mais ce n’est pas une saga qui me marque beaucoup.

En bref, un second tome sur la même base que le premier, un peu répétitif mais toujours aussi loufoque.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Editions Seuil

Oliver et les îles vagabondes de Philip Reeve et Sarah McIntyre

Titre : Oliver et les îles vagabondes

Tome : X

Auteur/Illustrateur : Philip Reeve et Sarah McIntyre

Editions : Seuil

199 Pages

11,50€


A la recherche de ses parents disparus, Oliver se lance dans l’aventure. Mais dans cette histoire, les îles ont des jambes pour parcourir les océans ; les algues, bavardes comme des pies, donnent naissance à des petits singes très méchants… Avec l’aide d’un albatros grincheux, d’une petite île timide et d’une sirène très, très myope, Oliver met le cap sur les Bas-fonds où se réunissent les îles vagabondes pour leur grand concours de perruques marines…


J’ai lu un livre de ces auteurs récemment et j’ai eu un gros coup de cœur. Alors j’ai lu ce livre en espérant retrouver les mêmes sentiments que j’ai eu précédemment et c’est gagné, j’ai eu un énorme coup de cœur pour celui-ci également !!! La couverture montre tellement bien l’histoire avec l’île vagabonde, la sirène, les petits singes…. Le résumé me tentait moins par contre mais j’étais curieuse.

Oliver a toujours voyagé avec ses parents qui sont explorateurs. Seulement, au bout d’un moment, après avoir visité tout ce qui était possible de visiter, ils rentrèrent tous à la maison. Mais en arrivant, ils découvrirent plein de petites îles dans la mer. Ni une, ni deux, les parents d’Oliver partent en exploration, le laissant seul à la maison. Inquiet qu’ils ne soient toujours pas rentrés, Oliver va aller sur une des îles à la recherche de ses parents. Il va faire la connaissance d’un oiseau qui parle, d’une sirène, d’une île vagabonde qui recherche des déchets dans la mer pour se fabriquer une perruque à présenter lors du grand concours de perruques marines. Entre voleurs, kidnapping et beaucoup d’amitié, l’aventure d’Oliver promet d’être mouvementée.

Je me suis très vite attachée à ce petit garçon qui veut sauver ses parents coûte que coûte. Falaise, l’île vagabonde, est géniale, elle surmonte ses peurs et prouve que l’on a tous du courage. Iris, la sirène myope et l’albatros m’ont beaucoup plu aussi, ils font une sacrée équipe tous ensemble !

Il y a tellement de vérité dans ce livre comme l’histoire des îles qui récupèrent les déchets de la mer pour faire une perruque, c’est tellement magnifique comment l’auteur fait passer son message. Il est vrai que la pollution est un problème grave et de toucher les enfants au travers d’une histoire de perruques marines est tellement bien trouvé !!!

La fin est aussi très émouvante, il n’y a pas que les méchants qui gagnent, parfois, la justice est faite et ça fait du bien.

En bref, un gros coup de cœur pour un livre qui saura toucher tout le monde.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publié dans C'est Lundi que lisez-vous ?

C’est Lundi, que lisez-vous ? (18)

Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.
On répond chaque lundi à trois petites questions.

La semaine dernière, j’ai lu…


En ce moment, je lis…

« Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents ! « 9,5 ! a hurlé papa avec une tête de serial killer. Ma fille a sauté deux classes, a le QI d’Einstein et elle n’obtient pas la moyenne à son passage en troisième ! Dans ces conditions ce sera donnant donnant. Une année scolaire pourrie égale un été pourri. » C’est comme ça que j’ai été privée de mon stage de surf et de mes copines. La sentence et tombée : mon père me condamnait à deux mois d’exil dans le Larzac. J’allais me retrouver sous la flotte à bouffer du fromage de chèvre dans un horrible sweat en polaire.« 


« Richard et sa mère, c’est une affaire qui roule. Et puis le roman de sa mère est enfin publié. Tout roule de ce côté-là aussi, donc. Mais pour Lou, l’ambiance de cette rentrée est tout de même assez confuse. Des engins de chantier démolissent l’immeuble de Tristan, et la municipalité décide d’y stocker temporairement des autobus. Et puis il y a Mina, son amie d’enfance, avec laquelle Lou se brouille sans trop comprendre comment. Et cette voisine de classe, Marie-Émilie, qui a l’air cool mais qui se la pète un peu tout de même… C’est pas facile d’avoir 13 ans« 


Ensuite, je pense lire…

Et vous, qu’avez-vous lu ? Que lisez-vous ? Et que comptez-vous lire après ?

Publié dans Editions Glénat

Lou ! Tome 2 Mortebouse de Julien Neel

Titre : Lou !, Mortebouse

Tome : 2

Auteur : Julien Neel

Editions : Glénat

48 Pages

9,99€


Lou est une petite fille qui ne connaît pas son papa, qui vit seule avec sa maman et le petit chat qu’elles ont adopté. Toutes les deux ont une grande complicité, elles jouent à la console, dînent dans des pizzerias… Lou est amoureuse de son voisin d’en face mais, bien sûr, n’ose pas lui avouer… C’est une petite fille très à la mode avec des dons de styliste. Sa meilleure copine s’appelle Mina, et ensemble elles partagent beaucoup de choses. Lou se dit aussi que Richard, qui vient d’emménager sur son palier, pourrait très bien plaire à sa mère. D’ailleurs, elle va se débrouiller pour les faire se rencontrer…


J’ai lu le tome 1 récemment et j’ai vraiment adoré ! J’ai donc emprunté ce second tome à la bibliothèque.

Lou et sa mère se retrouvent seules, c’est l’été et tout le monde est parti en vacances. Richard, le voisin de palier et Tristan, le garçon de l’immeuble d’en face aussi, à croire que la ville est déserte ! Mais elles vont aussi partir en vacances puisqu’elles vont chez mamie, youpi ! Vive les vacances pourris… Surtout que cette dernière décide un jour d’inviter son médecin qui n’est autre que le garçon qui s’en prenait à la mère de Lou pendant son enfance. Pendant ce temps-là, Lou rencontre Paul, un gentil garçon très attachant. Les vacances ne sont peut-être pas si pourries finalement !

Que d’humour dans ce tome-ci !!! Je me suis amusée à presque chaque page. Entre la grand-mère qui regarde ses épisodes de la série TV « Amour, gloire et beauté », la mère qui va dans un restaurant de luxe et qui a des portions ridicules dans son assiette, la grand-mère qui hurle une déclaration d’amour à sa fille, la mère de Lou complètement pompette ou encore comment mettre un chat dans sa cage de transport.

Les illustrations sont très jolies et les aventures de Lou sont très mouvementées. J’ai beaucoup aimé Paul, ce garçon est très gentil et il a vraiment du talent avec les tableaux qu’il fait lui-même, peut-être que Lou serait mieux avec Paul ? Richard et Tristan ont déclaré leur flamme aux demoiselles et pour la mère de Lou c’est un grand succès. Ouf, elle est casée !!!

Les vacances ont été riche en émotion et le retour à la maison fait du bien à Lou et sa mère. J’ai vraiment hâte de lire la suite, voir comment la relation de sa mère et Richard va s’améliorer (je l’espère) et ce que Lou fera avec Tristan.

En bref, un second tome vraiment comique, j’ai encore une fois adoré !

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?