Publié dans Editions Sarbacane Exprim'

Quelqu’un qu’on aime de Séverine Vidal

Titre : Quelqu’un qu’on aime

Tome : X

Auteur : Séverine Vidal

Editions : Sarbacane Exprim’

205 Pages

15,50€


« Matt craignait le pire. Il sent sur son cou la main de son grand-père, qui prend la parole :

– Je perds la mémoire. Et ce jeune homme, assis là, il m’emmène en tournée à travers les USA pour réveiller les souvenirs enfouis. C’est pas beau ça ?

Antonia et Luke hochent la tête, ensemble, parce qu’ils sont émus, Matt le voit dans le rétro.

Gary relâche son étreinte et :

– Qui pourrait rêver meilleur petit-fils, hein ?

Matt craignait le pire et ce n’est pas ce qui est arrivé.

C’est même tout le contraire. »


Je tiens à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi et pour leur confiance. Je connais assez bien la maladie d’Alzheimer, du coup j’avais un peu peur de lire ce livre, cette maladie est vraiment horrible. L’auteur a fait une histoire qui m’a fait chaud au cœur, qui m’a bouleversé, c’est vraiment un livre magnifique.

Gary est atteint de la maladie d’Alzheimer et avec Matt, son petit-fils, ils ont décidé de refaire la tournée à travers les Etats-Unis que Gary a fait en 1958 lors de la tournée de Pat Boone, son chanteur préféré, en espérant raviver la mémoire de ce dernier. Après un départ assez compliqué, le road trip peut enfin commencer. Ils ne sont pourtant pas seul puisque 3 autres personnes seront de la partie.

J’ai beaucoup aimé ce livre, des liens vont se créer dès le départ mais aussi durant tout le voyage. on va suivre 4 générations en tout, en partant de Gary à la très jeune Amber. Chacun ayant ses petits secrets, ses problèmes, ses bons souvenirs, on aura des révélations sur chaque personnage. La fin de ce livre m’a complètement chamboulé. Ils se sont tous trouvés, ils ont vécu de belles choses et des petits soucis mais c’est normal, tout n’est pas rose dans la vie.

Luke, ce jeune garçon qui fuit sa famille, sa vie. Antonia, qui part pour un entretien d’embauche et qui ne vas pas lâcher ce petit groupe finalement. Amber, cette petite fille qui découvrira de très belles choses et fera la meilleure des rencontres. Matt, qui part pour son grand-père et veut lui donner le meilleur pour raviver sa mémoire, retrouver ses souvenirs. Et enfin, Gary ou Old Gary, ce vieux bonhomme très attachant qui une fois sera parmi nous, une fois autre part, on ne sait trop où. Tout ce petit monde vont s’attacher les uns aux autres jusqu’à ne plus se quitter, une famille s’est créée.

Ce que j’ai regretté le plus, c’est qu’il n’y ai pas de carte dans le livre vu que les Etats-Unis et moi, ça fait deux. Puis, après avoir fini le livre, l’auteure m’a envoyé ce lien, il s’agit d’une carte animée qui est très pratique.

L’auteur a une manière de raconter les choses, ça vous retourne complètement. Cette maladie est assez horrible comme je disais plus haut mais grâce à ce livre, j’ai pu voir qu’il y avait aussi de très bons côtés.

En bref, je ne dis pas grand-chose sur ce livre pour la simple et bonne raison qu’il faut le lire, le découvrir, le savourer pour comprendre, vivre, rire et pleurer avec les personnages. Ce n’est pas une histoire qu’on explique, c’est une histoire qu’on vit.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

3 commentaires sur « Quelqu’un qu’on aime de Séverine Vidal »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s