Publié dans Editions Flammarion

Skellig de David Almond

Titre : Skellig

Tome : X

Auteur : David Almond

Editions : Flammarion Castor Poche

267 Pages

5,70€


Michael vient de déménager. En explorant le garage en ruines de sa nouvelle maison, il fait une rencontre étrange : un homme vit là, accroupi, dans le noir, sans bouger. Il dit s’appeler Skellig… Mais quel âge a-t-il ? D’où vient-il ? Michael et Mina, sa nouvelle amie, sont fascinés par tant de mystère… Que vont-il découvrir ?


J’ai trouvé ce livre d’occasion à Easy Cash et ce qui m’a plu, c’est la couverture toute simple mais qui par la suite est très significative par rapport à l’histoire et le résumé qui est plus que mystérieux.

Michael, ses parents et sa petite sœur déménage dans une vieille maison qu’il faut retaper. Dans le jardin, il y a un « garage », c’est plutôt une sorte de vieille petite bâtisse avec plein de bazar à l’intérieur (commodes, vieilles portes, outils rouillés…), prêt à s’effondrer. Malgré l’interdiction de ses parents, Michael va quand même pénétrer dans ce garage et y découvrir un homme tout courbé sur lui-même et sale.

Michael va faire la rencontre de sa voisine Mina et ensemble, ils vont tout faire pour aider cet homme qui par la suite leur avoue s’appeler Skellig. Mais Michael a d’autre soucis, sa petite sœur est malade et il va se faire énormément de soucis pour elle. Michael est un garçon très attachant, il est courageux et il est si proche de sa sœur que ça en est touchant. Mina est une jeune fille très intelligente et elle voit le monde différemment des autres, ce qui l’a rend très spéciale. Elle va apprendre énormément de chose à Michael. Skellig est un personnage très touchant également même si j’aurais voulu en savoir plus sur lui.

Dans ce livre, on apprend beaucoup de choses, que ce soit sur la vie des oiseaux pour lesquels se passionne Mina mais aussi sur des maladies comme l’arthrite ou encore sur le cœur. Michael se sent tellement proche de sa petite sœur qu’à certain moment, c’était presque comme s’il était à sa place, il ressentais la même chose qu’elle et je trouve ça très beau, on dit souvent que des jumeaux sentent quand l’autre ne va pas bien et bien là, c’est pareil et c’est fabuleux, c’est ça l’amour. L’amour peut apporter beaucoup et on a la preuve dans ce livre. On peut trouver aussi des citations qui sont très bien adaptée à l’histoire et ça a apporté quelque chose de poétique. L’auteur a un style d’écriture très fluide, pas prise de tête du tout ce qui rend l’histoire plus prenante.

Le titre de ce livre est Skellig pourtant je trouve que l’histoire n’est pas très basée sur lui mais plutôt sur la vie de la petite sœur de Michael. J’ai trouvé ça dommage surtout que Skellig a eu un rôle important dans l’histoire.

En bref, c’est un livre qui a su m’embarquer complètement et que je recommande vivement même s’il est destiné aux plus jeunes.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s