Publié dans Editions Sarbacane Exprim'

Les petites reines de Clémentine Beauvais

Titre : Les petites reines

Tome : X

Auteur : Clémentine Beauvais

Editions : Sarbacane Exprim’

270 Pages

15,50€


À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.


Je tiens à remercier la maison d’édition Sarbacane pour ce partenariat. J’ai découvert il y a peu, Carambol’Ange de Clémentine Beauvais et comme j’ai adoré j’ai voulu lire Les petites reines. La couverture est très colorée, très jolie mais c’est le résumé qui m’a interpellé.

Mireille, Astrid et Hakima sont élue « Boudins d’or, d’argent et de bronze » lors du concours organisé par ce cher Malo. Mireille est en quelque sorte habituée puisque ça fait la troisième année maintenant qu’elle est élue mais c’est tout nouveau pour Astrid et Hakima. Mireille va devenir amie avec les deux autres « boudins » et ensemble elle vont partir sur les routes de France pour rejoindre Paris à vélo ! Quelle courage et heureusement que Kader, le frère d’Hakima, est avec elles pour cette grande aventure.

Mireille a un humour assez spécial et j’ai pas trop adhéré, elle y va un peu fort parfois envers les personnes qu’elle aime mais c’est son caractère. Astrid est une dingue d’Indochine et des jeux vidéos, elle est très gentille et aime aider les autres. Avant de venir en France, elle habitait en Suisse où elle est était chez les sœurs. Hakima est la plus jeune, elle n’est qu’en cinquième, elle est adorable et puis son frère Kader est mon personnage préféré. Il était soldat dans l’armée quand il a eu un accident et s’est retrouvé en fauteuil roulant. Kader est le seul garçon dans cette grande aventure, il est calme, il a la tête sur les épaules et les filles peuvent compter sur lui. Malo est un jeune garçon très méchant et qui n’hésite pas à faire du mal aux autres sans penser aux conséquences que peuvent avoir ses mauvaises blagues.

Les trois « boudins » vont se préparer à partir en vélo avec le pick-up prêté par la mère d’Astrid. Elles sont élues boudins alors pourquoi ne pas vendre des boudins sur la route vers Paris ? Il y a beaucoup d’humour dans ce livre, j’ai bien aimé sauf l’humour de Mireille. Je me suis malgré tout ennuyée pendant toute la route vers Paris. J’ai trouvé ça long même si il arrive beaucoup de péripéties aux trois filles et Kader. Je n’ai pas été embarquée dans l’histoire comme j’aurais voulu et j’ai été déçu de la fin du livre, tout va si vite, je m’attendais à ce qu’il y ait pleins de choses à Paris puisque les trois filles et Kader avait chacun une chose à faire sur Paris ce fameux 14 Juillet alors quand en une petite dizaine de pages tout était fini, j’ai été déçu. Je suis très mitigée pour ce livre, j’en attendais peut-être de trop.

En revanche, ce livre montre la réalité quand aux journalistes qui veulent tout savoir dans la minute et qui n’hésitent pas à les suivre, à téléphoner, à presque les harceler. Il y a de très bonnes leçons de vie aussi et l’histoire de Kader m’a énormément touché. Les sentiments de Mireille envers Le soleil (si vous lisez ce livre vous comprendrez), les petits problèmes de fille pour Hakima, l’amour d’Astrid envers Indochine… ça j’ai aimé ! Pour moi, il y a du bon et du moins bon mais c’est quand même une petite lecture agréable.

En bref, un livre qui pourrait plaire à ceux qui veulent passer un petit moment de détente et voyager à travers les villes de France.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

Un commentaire sur « Les petites reines de Clémentine Beauvais »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s