Publié dans Editions Sarbacane Exprim'

Les Géants de Benoît Minville

Titre : Les Géants

Tome : X

Auteur : Benoît Minville

Editions : Sarbacane Exprim’

284 Pages

15,50€


Ça se passe sur la Côte Basque. Les Géants, ce sont eux : Marius, le fils, surfeur, son besoin d’ailleurs. Auguste, le père, marin pêcheur, cramponné à la vie qu’il s’acharne à offrir à ses enfants. La sœur, Alma, qui veut exister dans cette famille patriarcal… et qui cache à tous son idylle avec Esteban, ami d’enfance de Marius ; sa famille à lui s’accroche dans un mobilhome à l’année. Et d’un père à l’autre, d’un fils à l’autre, les deux clans se serrent les coudes. Tous là, unis dans cette région brute, irréductibles. Soudain, la vague arrive. César, le grand-père de Marius, revient d’entre les morts ; et avec lui, de lourds secrets couvés comme un trésor de guerre…


Je tiens tout d’abord à remercier la maison d’édition Sarbacane pour leur confiance et pour m’avoir permis de lire un second livre de cet auteur.

J’ai lu Victor Tombe-Dedans chez les trois mousquetaires de ce même auteur mais avec Les Géants on part dans un registre complètement différent. La couverture de ce livre m’a d’abord attiré pour le sable, le van et ce jeune homme torse nu regardant la mer puis le résumé mystérieux, annonçant l’arrivée d’une vague. Mais quelle vague ?

Marius et Esteban, meilleur ami et fou de surf, que rien ne peut séparer. Marius et sa famille d’un côté et de l’autre la famille d’Esteban, deux familles soudés mais que la vie n’épargne pas. Et le grand-père de Marius revenu de prison pour quoi ? La famille ou l’argent ?

Marius et sa famille, Alma sa sœur amoureuse de son meilleur ami Esteban et qui repasse le Bac, Enora sa mère et Auguste son père, pécheur. Marius vit par le surf et le Lord Jim, vieux voilier qu’il retape avec passion. Son père et sa mère ont parfois du mal à joindre les deux bouts en fin de mois et quand le grand secret éclate, c’est très dur pour Marius de supporter tout ça. Esteban et sa famille, Bartolo son petit frère légèrement autiste mais tellement attachant, Samia sa mère et Henriko son père, qui boit et qui a du mal avec Bartolo. Dans la galère, ils vivent dans un mobilhome toute l’année et n’ont pas vraiment de ressource à part le travail d’ouvrier d’Esteban. Sa seul passion est le surf, son ami Marius et sa copine Alma, la sœur de Marius qu’il aime en cachette depuis des mois.

La vie est très dur pour ces deux familles mais quand César, le grand-père de Marius débarque, on croit que rien ne peut empirer leur situation mais on a tort de penser ça. Ex taulard, il a purgé une peine de vingt ans en prison et il revient soit disant pour sa famille mais pas que. C’est un dur que personne ne regarde de travers sous peine de finir sous les coups mais en le connaissant un peu mieux, ce vieil homme à un bon cœur pour sa famille.

L’auteur nous décrit si bien l’environnement des personnages que rien qu’en l’imaginant, on a envie d’y être. La côte Basque est un endroit que je ne connais pas du tout et j’ai apprécier le découvrir à travers ce livre. Dans ce livre, il y a des problèmes très important que l’on rencontre nous même dans la vraie vie et à travers celui-ci on voit la difficulté à surmonter certaine épreuve. En le lisant, on ressent de la peur, de la surprise, de la joie parfois mais c’est un livre très dur. Certain passage sont plein de vulgarité, c’était très surprenant et rendait l’action encore plus forte.

Cependant, je trouve que certains points ne sont pas assez approfondis, comment fait César pour repérer direct la planque du blé ou qui sont réellement les caïds à ses trousses ? J’aurais aimé en savoir plus. Ceci étant dit, ça n’a pas gêné ma lecture plus que ça.

En bref, je sais pas si j’ai vraiment aimé ma lecture, je reste en retrait par rapport à l’histoire mais ça été une très belle découverte.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s